Etre Belge

Être Belge, c’est un doux surréalisme, aux saveurs de croquettes aux crevettes, de moules-frites, de gauff’ de Liège en dégustant le meilleur chocolat et les meilleures bières au monde. Et pétiller au chant d’Éole en compagnie de Ruffus.

Être Belge c’est se sentir Magritte en costume de Tintin ou de Spirou. Contempler Rubens, Van Dijk ou Brueghel sur un air de Sax(o). Entrer dans une gare de Delvaux en compagnie du chat de Geluck, de la mouette de Lagaffe ou des Schtroumpfs.

Contempler la taille du Manneken et compter les boules de l’Atomium en lisant Van Cauwelaert, Nothomb ou Yourcenar.

C’est se rappeler que Tintin a été le premier à marcher sur la lune… et frimousser en pensant à Dirk Frimout, notre astronaute, exemplaire vivant du professeur Tournesol.

Être Belge, c’est piloter comme Ickx, cycler comme Merckx. C’est un smash de Hénin, une volée de Clijsters ou un ace de Goffin.

C’est chanter Brel, Adamo ou le Grand Jojo avec un chapeau d’Elvis Pompilio sur la tête d’Annie Cordy.

 C’est fredonner Stromae, Maurane, Lara Fabian, Selah Sue, Alice on the Roof ou Axelle Red.

Être Belge, c’est Poelvoorder avec Arno, Bernard Yerlès, Patrick Ridremont et François Damiens, sur un air de Toots Thielemans en sublimant Efira ou Marie Gillain…

C’est la pipe de Simenon – qui en est bien une – et le génie jeudemotesque de De Groodt, digne fils spirituel de Devos. C’est s’appeler De France quand on se prénomme Cécile.

Être Belge, c’est être fier sans trop s’y croire…

Computer gender

One puzzled student asked, “What gender is a computer?” The teacher thought it would be a good exercise to have the students decide what they thought the gender should be. So she split the class into two groups appropriately enough, by gender and asked them to decide whether “computer” should be a masculine or a feminine noun.

The men’s group decided that computer should definitely be of
the feminine gender (“la computer”), because:  

  1. No one but their creator understands their internal logic.  
  2. The native language they use to communicate with other computers is incomprehensible to everyone else.  
  3. Even the smallest mistakes are stored in long term memory for possible later review.   
  4. As soon as you make a commitment to one, you constantly find yourself spending more money on accessories for it.

The women’s group, however, concluded that computers should be masculine “le computer”) because:

  1. In order to do anything with them, you have to turn them on.
  2. They have a lot of data but still can’t think for themselves.
  3. They are supposed to help you solve problems, but half the time they ARE the problem.
  4. As soon as you commit to one, you realize that if you had waited a little longer you could have gotten a better model!

Computer History

The oldest computer can apparently be traced back to the time of Adam and Eve.

It was an Apple.

But with extremely limited memory.

Just 1 bite.

Then everything crashed.

Bienvenue chez les Belch’s

Bienvenue chez les Belch’s.

belch

Petit guide pour les voisins français
Les 4 choses à savoir sur le ‘Belge’.

1. Les indispensables septante et nonante.

70 = septante
90 = nonante
C’est simple, clair et net…. et grammaticalement plus correct que les ersatz du type quatre-vingt-dix ou soixante quatorze…
D’ailleurs, pour faire un parallélisme avec d’autres langues, en anglais, 70 se dit seventy et pas sixty-ten.
Même le néerlandais, qui se rapproche pourtant plus du Klingon (cfr. StarTrek), fonctionne de la même façon: 90 = negentig.

2. L’accent

L’accent, ou plutôt les accents … car en Belgique, il y a autant d’accents que de villages. Vous n’êtes pas obligé de prendre l’accent pour converser avec un Belge. Ce n’est pas un mongolien et vous pouvez être sûr qu’il comprendra votre français de Marseille, Strasbourg ou Laval.

Quelques dialectes:

* le liéééééégeois (Liège)
* le namuuuurois (Namur), proche de l’accent suisse du Valais
* le tournaisieeeennn (Tournai), proche du Picard
* le brusselaire : l’accent bruxellois est le plus connu et le plus (mal) imité. Alllleï, dis, fieu!

Pour parfaitement l’imiter, il faut se mettre dans la peau du personnage, c-à-d avoir une grande gueule et faire son malin avec sa Rolex / son autoradio / son ‘G’ (GSM = portable, portable = laptop) acheté à crédit qui a couté 3 mois de salaire.
En bref, il faut être un gars de la capitale.

D’ailleurs , n’oubliez pas le dicton: Parisien, tête de chien, Bruxellois, même combat.
De plus, le vrai Bruxellois utilise 50% de mots français et 50% de mots ‘flamands’ ou flamandisés juste pour faire bien.

Ex: Ah, fieu waar heb je de velo gelaisseerd? Ah, ja, in de camionnette!
Traduction: Eh bien, mec, où as-tu laissé le vélo ? Ah, oui, dans la camionnette!

3. Avoir une bonne prononciation

Un bon conseil: bossez un sérieux coup là-dessus.

– Bruxelles, se prononce Brusselle (et pas Brukselle)
– Anvers, se prononce Anverssss (et pas En Vert, le ‘S’ est là, alors il faut l’utiliser)
– Rembrandt se prononce Rembrandt (et pas Rang Bran)
– Le célèbre ‘W’ : en France, on préfère le prononcer (souvent erronément!) comme un simple V. En Belgique, on préfèrera le prononcer ‘ouhé ‘
Ex: wagon: ouhagon – huit: ouhit – BMW se dit Bé Em ouhé – idem pour un VW et les WC. (Qui me rappelle: ‘aller à la toilette’ et ‘non aux toilettes’ : une à la fois, s’il-te-plaît bien!)
– Les noms flamands : à apprendre au cas par cas. Mais en tout cas oubliez la prononciation française!!!!
Ex: Maastricht: le ch ne se prononce par ‘ch’, ni ‘k’, mais dans une espèce de râle comme si vous vouliez cracher.

Quant au double aa cela allonge la prononciation Maaaaaaaaaaaastricht (et non pas Maistrick)

4. Les spécialités régionales

Vous ne trouverez jamais d’endives blanches et pointues en Belgique, mais des chicons.
Vous ne mangez pas des sandwichs, mais des pistolets; pas de petits pains aux raisins, mais des couques aux raisins; pas de chaussons aux pommes, mais des gosettes.
On déjeune le matin, on dine à midi et on soupe le soir.
En Belgique, on ‘preste’ des heures de travail ou un service.
Et on aime aller à la kermesse (fête du village) manger des caricoles (des espèces d’escargots de mer).
On va s’acheter un cornet de frites à la friture.

Et si vous croisez des friteries ce sont soit des français immigrés, soit des belges complexés qui ont changé leur enseigne parce qu’un crétin leur avait dit que friture n’était pas français !

Eh! On est en Belgique !

Et encore: En Belgique on tire son plan (se débrouiller), même quand on ne sait pas le chemin (a court d’idées). On boit des pils (bien prononcer le s) (bières) en demi (0.25 litres et non 0.5 litres).
On s’essuie les mains avec des essuies (serviettes).
On attend famille quand on est enceinte (enfin les femmes en tout cas; les hommes c’est plus grave), et les portes s’ouvrent avec des clinches.
Et à ce propos, en Belgique, une porte a 3 états: ‘ouverte’, ‘fermée’ et ‘contre’.

‘A tantôt’ signifie à tout à l’heure (et ne fait pas référence à un moment passé, ni à l’après-midi !).
On utilise les torchons (serpillères), voire les loques à r’l oqu’ter pour nettoyer par terre et non pour essuyer la vaisselle.
Pour nous, un crayon est toujours en bois avec une mine en graphite (…et jamais un crayon à papier!). En effet, les ‘bics’ sont des stylos à billes et un stylo, un porte-plume.
Nous aussi, on sait qu’on est les meilleurs. Mais nous, on préfère ‘faire semblant que non’ pour que personne ne s’en doute…

Et ce ne sont pas des carabistouilles

un peu de philosophie

arton70Un mec est venu sonner chez moi pour me demander un petit don pour la piscine municipale, je lui ai donné un verre d’eau.

 

Cette nuit un voleur s’est introduit chez moi, il cherchait de l’argent !
Je suis sorti de mon lit et j’ai cherché avec lui.

 

La seule fin heureuse que je connais, c’est la fin de semaine…

 

De chez moi au bar il y a 5 minutes, alors que du bar jusque chez moi il y a 1 h 30 !…

 

L’ironie c’est quand tu rentres en prison pour vol de voiture et que tu sors pour bonne conduite…

 

Le travail d’équipe est essentiel. En cas d’erreur, ça permet  d’accuser quelqu’un d’autre !

 

Les parents, c’est deux personnes qui t’apprennent à marcher et à parler, pour te dire ensuite de t’asseoir et de te taire !

 

Avant je savais bien écrire et, un jour, j’ai eu un téléphone portable :
 « é depuis il c produi kelk choz 2 bizar… »

 

Les statistiques, c’est comme les bikinis : ça donne des idées mais ça cache l’essentiel !

 

L’être humain est incroyable, c’est la seule créature qui va couper un arbre pour en faire du papier et écrire dessus: “Sauvez les arbres” !

 

Délicieuse et surprenante langue française…

Pourquoi dit-on qu’il y a un

Embarras de voitures

quand il y en a trop,

et

Embarras d’ argent

quand il n’ y en a pas assez ?

tweet

Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre,

alors qu’elle est ronde ?

tweet

Quand un homme se meurt,

on dit qu’il s’éteint;

Quand il est mort,

on l’appelle « feu » ?!

tweet

Pourquoi appelle-t-on

« coup de grâce »

le coup qui tue ?

tweet

On remercie un employé

quand on n’est pas content de ses services.

tweet

Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux, ruiné

et qui n’a même plus un lit dans lequel se coucher, qu’il est dans de beaux draps ?

tweet

Comment distinguer le locataire du propriétaire

lorsque ces deux personnes vous disent à la fois :

« Je viens de louer un appartement » ?

tweet

Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d’avoir couru?

tweet

Pourquoi lave-t-on une injure

et

essuie-t-on un affront ?

tweet

On passe souvent des nuits blanches

quand on a des idées noires.

tweet

Pourquoi, lorsqu’on veut avoir de l’argent devant soi,

faut-il en mettre de côté ?

tweet

Pourquoi,

lorsque vous ne partagez pas l’avis de quelqu’un,

dit-on que “les avis sont partagés ” ?!

tweet

Et pour en terminer,

réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus

qui donnent les plus fortes cuites !

tweet

 –

The Difference

thedifferenceThe Difference

Medical Distinction Between Guts and Balls (As in “that guy really has guts” or “he really has balls”)

There is a medical distinction between Guts and Balls.  We’ve all heard about people having Guts or Balls, but do you really know the  difference between them?  In an effort to keep you informed, here are the definitions:

GUTS – Is arriving home late after a  night out with the guys, being met by your wife with a broom, and having the  Guts to ask: ‘Are you still cleaning, or are you flying somewhere?’

BALLS – Is coming home late after a night  out with the guys, smelling of perfume and beer, lipstick on your collar,  slapping your wife on the butt and having the Balls to say: ‘You’re next, Chubby.’

I hope this clears up any confusion on the definitions.

Medically speaking there is no difference in the outcome……………

 

Both result in death.